Carnet de voyage: US & Belize | juil 19

J+0 Paris, France – Miami, USA
On y est : excités, heureux et enfin sereins ! On décolle dans qq heures. On a encore allégé les valises et je crois que la ça va passer.

Ma jambe ne fait plus mal j’en pleure de joie.
10h30 Uber – magnifique 508 toute neuve. On est bien. Zoé délire avec son tour de cou reine des neige.
Déjeuner avec Bruno et Chantal : un super moment chez Teppan. Ils sont adorables
Et puis en route pour l’enregistrement et la négociation bagages : parce que l’on fait un tour du monde sans enregistrer de bagages, l’hôtesse est impressionnée et nous laisse passer avec nos 47 kilos au lieu de 44 max tolérés. On y crois pas on la remercie beaucoup et très sincèrement, elle nous souhaite un bon voyage!
On achète ensuite les adaptateurs que nous avons oublié on ne sait où.
Pour Zoé, aujourd’hui est le plus beau jour de sa vie car on ne se sépare plus !
Cette fois ci on vole Norwegian, les écrans fonctionnent, le personnel est très gentil et les filles mangent et dorment. j’en profite aussi pour piquer un roupillon de 3 heures alors que Vince enchaine les films… Vince quoi …:-)
C’est donc parfait.

En route pour l’hôtel Marseilles (sérieux) dans Miami South Beach le quartier branché de Miami

J+1 , Miami, USA
1ere nuit ok on se lève tôt (4h30 pour Zoé que je tiens jusqu’à 6h00).
Zoé adore cette ville ! « Tout le monde devrait aller a Miami. Avec toutes ces guirlandes partout regarde les feuilles sont en or ! »
American breakfast dans l ‘hôtel a côté : pancakes, œufs au plat et bacon : nous voila prêts pour la plage. Zoé est a fond, Alice parle anglais, elles sont super heureuses. Vincent a du mal a jaillir du jetlag

Baignade a la mer : Zoé apprivoise les algues. Chaque Life Gard a sa maison colorée, un petit air des caraïbes.

Puis baignade a la piscine. Super piscine, dont une à bains bouillonnants : on ne voit plus les filles. Après un changement de chambre, déjeuner au restaurant en face … puis … re-baignade a la piscine. Tout a coup un orage impressionnant tonne au dessus de nos têtes ! Obligation de sortir de la piscine pour cause de foudre! Plus tard, alors que le soleil est revenu, nous partons nous balader dans le quartier piéton art deco de Miami South Beach: superbe et très agréable balade.
Une pluie chaude nous rejoint et on rentre pour profiter de l’happy hour au bord de la piscine que l’on prolonge avec le diner. c’est tellement tranquille et l’endroit si joli que les filles foncent chercher les maillots de bain et dineront et se baigneront en même temps! Moi aussi d’ailleurs. Vincent est rattrapé par le jet lag. Zoé aussi et s’endort a table. Alice s’endort presque aussi vite

J+2 Miami, USA – San Pedro, Belize
Lever 7h00
Le décalage horaire agit toujours un peu.
8h00 on part se baigner a la mer … je ne peux jamais résister et même si les filles rechignent au début elles sont très heureuses de ce bain: on enchaine à la piscine (pour pas manquer 🙂 et on part petit déjeuner a nouveau dans l’hôtel a côté. Aujourd’hui nous quittons Miami car nous partons a la découverte du Belize et de l’Amérique centrale.

Vol sans soucis (2h00) puis transfert en taxi (45 min) puis bateau (a moteur) jusqu’à l’ile de San Pedro (1h30).

Premières impressions : les caraïbes avec les palmiers, les maisons colorées et la douceur de vivre. Je me plante en parlant espagnol: ici on est dans un pays du Commonweatlh tout le monde parle anglais – et vlan pour ma culture !
Arrivée a l’hôtel. Pas de chance les sargasses nous ont précédé. On ne pourra pas se baigner sur la plage de l’hôtel … les filles se régalent avec la piscine.

18h00 Au bar de l’hôtel : un pur délice: bar complètement ouvert avec ces alizés qui soufflent en permanence, le soleil qui se couche et un cocktail rhum ananas … je plane. Vincent vient de louer un golf car (voiture nationale sur l’ile) pour demain : direction Secret Beach …

Diner rapide (les filles tombent de sommeil) et retour hôtel. Coucher général a 19h45 (mais 21h45 heure de Miami)
Étonnante réflexion ce soir avec Vince: alors qu’il nous semble que le TDM est considéré comme une épreuve nous voyons vraiment cela comme des vacances… longues: les préparatifs et surtout la vente de la maison et le déménagement étaient des épreuves mais pas ce que nous vivons depuis 2 jours. A approfondir … un autre jour
Bonne nuit

J+3 San Pedro, Belize
Journée a Secret Beach.
Tout a commencé avec des mots d’amour de Zoé: individuellement on a eu droit a je t’adore!
Après un solide petit déjeuner américain, on a loué un golf car pour la journée et nous sommes partis a Secret Beach a 7 km de notre hôtel : une mer cristal sans sargasses… le rêve. Des tables, balançoires, et même hamacs dans l’eau, du sable blanc, de la musique reggae, des cocktails et des quesadillas, nachos, tacos, et … hot dog kechup pour les filles 🙂

Superbe journée de farniente a se baigner, se reposer, se baigner etc… retour en golf car (45 min), les fous rire d’Alice sur les tongs perdues en chemin et les nids de poule sur la route. Zoé en perd sa casquette : adieu reine des neiges.

Retour a l’hôtel en traversant San Pedro dans les rue non touristiques : on y achète des fruits papaye, mangue, ananas, melons et pastèque tous coupés en morceaux: notre diner dans le patio de l’Hôtel avec toujours ces alizés. Très belle journée, mais on a tous pris trop de soleil. Ce soir on est rouge.

J+4, San Pedro, Belize
Copieux petit dej a 7h00: cette fois on a la totale : œufs au plat + saucisses + beignet + fruits et des tartine de pain de mie au miel!
Les filles décident ensuite de travailler (!): 4 leçons de grammaire pour Alice et 2 dictées muettes pour Zoé.
Et nous partons pour Ramon village, superbe resort a 500 m de notre hôtel: on y va par la plage, on a rendu notre golf car. Le resort est magnifique. Direction le ponton pour se baigner au milieu des poissons: on se régale, Alice adore et je fais mes premières vidéos a la gopro.

Nous essayons de négocier pour passer la journée dans ce magnifique resort et profiter ainsi de la piscine au milieu des palmiers mais la négociation est infructueuse: on nous conseille d’autres resorts et on choisit de se rendre au Banana Beach. On est dans la rue depuis 1 minute lorsqu’un golf car s’arrête: Nadège et Laurent, deux français (sur les 25 installés sur l’ile) nous prennent en stop. Et c’est parti pour une papote de 5 min non stop. Laurent est Chef et on décide finalement de se rendre dans son resort: merveilleux choix. Fabuleuse adresse, un endroit de rêve. On profite de la piscine avant de déguster un coconut ceviche et des pâtes pour les filles.

Laurent réapparaît après sa sieste et propose de nous faire le tour de la « ville ». On l’invite a boire un café chez … une française qui tient un coffee shop (!) que nous présente Laurent. Notre Tour Du Monde intrigue… on se sépare après que Laurent nous ait déposé a notre hôtel.
Alice se remet à ses devoirs (des maths) Zoé se baigne et moi j’écris ces quelques lignes …
Chill out sur la plage. Fin de journée, petit cocktail rhum ananas je suis là dans l’instant et le lieux. Rien qui ne pollue mes pensées, plus de travail, plus de maison, plus de questions sur …et demain…. paradoxalement le fait d’avoir tout organisé me permet d’en profiter un max et de ne faire que ça. Un sentiment de plénitude.
Je me détends enfin… l’impression que cela fait déjà longtemps que nous sommes partis alors que nous sommes juste a J+4. Même impression chez Vince même si je ne le sens pas encore détendu. Premier grand voyage en terres totalement inconnues… je pense que ça travaille dans sa tête …
Diner chez Jill, une française comme son nom ne l’indique pas. Environ 30 ans, propriétaire du restaurant, de sa maison, de sa piscine … on lui souhaite sincèrement bonne chance.

Retour a l’hôtel. Vince porte Zoé sur ses épaules : non ce ne sont pas les cheveux de Vince qui ont poussé mais bien ceux de Zoé, dans les bras de Morphée…

J+5 San Pedro, Belize
Une journée a Hurricane’s Ceviche Bar où le farniente est roi: transats, bouées et chaises longues dans l’eau, pas de sargasses, un bar en hauteur balayé par les Alizés… encore une dure journée. On y va en stop mais cette fois pas de rencontre hallucinante.

Auparavant Alice et Zoé auront travaillé (je pense que nous sommes les seuls parents à rappeler aux filles que ce sont les vacances :-). Je rattrape mon retard et reprend le booking des chambres. On est maintenant OK jusqu’à fin octobre, 150 nuités bookées!
Retour a l’hôtel en fin de journée et diner dans la patio.
Vincent se remet a l’écriture de son livre. Luc Besson tu peux lui acheter les droits, l’histoire a l’air excellente 🙂

Depuis hier on a décidé sérieusement de se mettre sur les comptes: bon on est au dessus du budget autorisé mais cela ne fait que 5 jours que l’on voyage et on a besoin d’un temps d’adaptation puisque l’on doit réduire notre train de vie (budget divisé par deux…).
Vincent a créé un algorithme à partir de données disponibles sur le web et a ainsi déterminé le budget journalier (nuité + repas + transport et excursion) auquel nous avons le droit en fonction des pays traversés.
On fera mieux dès demain 🙂 j’arrête le rhum ananas 🙂

J+6 de San Pedro à San Jose Succotz
Nous avions prévu un peu de temps au terminal des taxis bateaux pour être surs d’embarquer à l’horaire souhaité: grand bien nous a pris: nous avions oublié des vêtements entrain de sécher à l’hôtel. J’y suis donc retournée … en stop: une femme seule ça marche pas mal :-). J’ai pu en profiter pour admirer quelques belles devantures sur le chemin du retour.

1h30 de bateau plus loin (Zoé s’est endormie) nous arrivons au terminal qui est aussi par chance le terminal des bus. et nous découvrons les chicken bus. Leur particularités: vieux, sans clim, confort tout relatif, partent quand ils sont complets et s’arrêtent à la demande. Il n’y a pas de coffre pour les bagages, donc ils sont arrimés sur le toit (!). Et quand ils roulent, ils pratique la roue libre dans les descentes pour économiser au max (!).
2 heures plus tard (16h00) nous voici a San Jose Succotz. Le paysage le long de la route est superbe, très vert, marécageux du coté de Belize City. On longe des forêts entières de palmiers, et parfois quelques villages.

Arrivés a notre Guesthouse que les filles trouvent superbes (un hammac dans la maison (!)

nous sommes accueillis par le propriétaire qui décide de nous faire faire le tour de la ville (!) dans sa superbe voiture 4×4. On est époustouflé par sa gentillesse et nous avons découvrons où nous baigner le long de la rivière, où manger, où prendre le bac pour la cité maya toute proche…. Il nous emmène aussi découvrir le repère de George, artiste descendant Maya qui pendant plus d’une heure nous expliquera ses sculptures dans la pierre, les calendriers maya, leur significations… ceux sont les pierres qui lui indiquent quel motif doit être sculpté. Le tout au sommet d’une colline remplie de manguiers et face au plus haut des temple de la cité Xunantunich, située à environ 2 km à vol d’oiseau Alice est subjuguée et pose beaucoup de questions, Zoé est planquée dans la voiture car il y a des chiens. A cause de la rage nous lui avons bien expliqué qu’elle doit se tenir loin des chiens et elle applique cela à la lettre. Notre hôte nous ramène ensuite et nous filons faire des courses pour le diner et petite dej.A 20h00 tout le monde dors

J+7 San Jose Succotz
On traine ce matin et on ne part pour la cité Maya que vers 10h00: il fait déjà chaud ! On est tout équipé pour que les filles marchent: gâteaux, sucettes, fabrique a histoire… la totale. Après la traversé du bac situé dans le village, nous voici parti pour le mile (1,6 km) qui nous sépare de Xunantunich.

Au bout de 100 mètres nous sommes pris en stop ! C’est un docteur en art maya entrain de finir son PhD. Et bien sûr elle connait George!
La cité est magnifique, peu de visiteurs, et on peut grimper sur les temples. On regrette les explications d’un guide mais il n’y a pas de guide français et je ne me sens pas de tout traduire. C’est un avant gout de Tikal et j’espère que nous trouverons un guide français la bas!
On en profite donc bien, les points de vue sont extraordinaires, les paysages magnifiques, toujours très verts et plein de palmiers. La vue a 360 degrés sur les vallées béliziennes et Guatémaltèques sont époustouflants. Contrairement à ce que je pensais, les filles adorent et grimpent, visitent avec nous; bien sûr j’ai le vertige et je suis morte de trouille de les voir se balader tranquillement sur le haut de la dernière pyramide ou descendre les marches super rapidement … dur de se raisonner ! Au retour, pas de stop, les filles marchent.

La végétation est fabuleuse, tres colorée et en plein éclosion

Déjeuner au minuscule resto sur la route: Alice veut essayer les tacos (bof) adore les quesadillas et les empañadas: on est bon. Zoé c’est la cata… on a des pâtes a la maison, elle les dévore. On essuie un superbe orage (le premier depuis 7 jours), on se pose tous les 4 devant Vaïana, une légende tahitienne racontée par Disney: de loin la plus belle histoire, j’adore.
Le beau temps n’est pas revenu mais on décide d’aller se baigner à la rivière. Alice a fait une overdose télé-téléphone, elle est en crise de larmes, presque une crise de nerfs… on est furieux, elle perd son téléphone. C’est son troisième coup de calgon en 3 jours, on va voir comment ça se passe sans tél.
La pluie se remet ensuite a tomber, on rentre et les filles se mettent au travail. Zoé assure et travaille une heure, Alice royalement 15 min mais joue avec nous à faire travailler Zoé. On joue à la marchande, elle n’arrête pas d’acheter des choses (pour diner) et elle compte, recompte, convertit avec la banque .. Elle arrive ensuite à me convaincre (plusieurs jours qu’elle essaie) de commencer je lis seul tu lis seule. On fait le recto de la première fiche, elle se débrouille très bien et fait des efforts pour bien lire. Elle est fière et nous aussi. Elle me demande d’informer Patricia sur ses progrès, voila c’est fait :-).
Diner de pâtes et je tombe littéralement, en même temps que les filles.

J+8 : du Bélize au Guatemala
Aujourd’hui nous quittons le Belize pour découvrir notre troisième pays (!)
Auparavant, et après un petit déjeuner pas très bon, nous décidons d’aller nous baigner à la rivière Mopan mais de l’autre côté du bac cette fois ci. J’ai encore validé avec les conducteurs du bac : non il n’y a pas de crocodile dans la rivière.
Un endroit magique avec des petites plages, une eau brassée, de jolies couleurs, on reste là un bon moment et on se régale. La végétation est toujours aussi luxuriante, dense et verte, on en prend plein les yeux. Des papyrus poussent même au bord de l’eau. On ne s’éloigne pas trop car on est près de la route et que je ne suis pas super en confiance : faut dire que nous sommes les seuls touristes dans un village pas touristique et on a déjà été bien repéré.
Nous partons ensuite déjeuner au restaurant recommandé par notre hôte : on n’aurait pas dû. C’est le restaurant touristique du village où tous les tours opérateurs s’arrêtent pour un déjeuner typique. Et bien c’était bien moins bon que notre déjeuner de la veille dans la petite cabane du village. Mais Zoé peut jouer et c’est bien utile quand il faut attendre…

Nous retournons à notre Guesthouse récupérer nos valises : nous disons au revoir à notre hôte et partons sur la route attendre notre chicken bus pour aller jusqu’à El Remate, Guatelama.Nous nous présentons à la frontière du Belize à 16h30 pour les formalités de sortie : sortie du bus et formalités à pied. Après paiement de 20 USD par personne (mais pas les enfants) et un super tampon triangle sur nos passeports, nous nous dirigeons vers le Guatemala pour les tampons d’arrivée.

Bilan de nos 7 jours entre les US et le Belize

  Alice Zoé Vince MDo
Meilleur resto Empanadas et Quesadillas a San Jose Succotz Hot Dog frites a Aurora’s a Secret Beach Coconut Ceviche a Banyan Bay Coconut Ceviche a Banyan Bay
Meilleur Hotel Riverview Guesthouse à San Jose Succotz Riverview Guesthouse à San Jose Succotz Riverview Guesthouse à San Jose Succotz Corona Del Mar
Meilleure activité Baignade au Hurricane’s Ceviche Bar Baignade au Hurricane’s Ceviche Bar Baignade a Secret Beach Nager avec les poisson au Ramon Village
Le plus étonnant Chicken Bus Histoire avec le pistolet a crottes de nez -merci Lumi J Golf car à San Pedro Chicken Bus
Ce que l’on a le moins aimé Platard et ses potes ou les 3 cafards du Corona Del Mar idem idem idem

3 réflexions sur “Carnet de voyage: US & Belize | juil 19

Répondre à Yolande Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s